. .

Première phase (2008 - 2009)

La première phase du projet, achevée en décembre 2009, visait à identifier, sur la base des informations disponibles, des aires prioritaires de conservation situées dans les zones de mer ouverte, incluant les eaux profondes, susceptibles d’inclure des sites qui pourraient être candidats à l’inscription sur la liste des ASPIM.

Conformément à la décision IG 20/7 de la 17ième CdP de la Convention de Barcelone, l'étude "Rapport synthétique des travaux menés dans le cadre de l'identification des EBSA en Méditerranée" a été présentée à la CBD.