. .

Le projet MedMPAnet

Titre:

Projet Régional pour le Développement d’un Réseau Méditerranéen d’Aires Protégées Marines et Côtières (AMP) à travers le renforcement de la Création et de la Gestion d’AMP

Carte des activités du Projet
Durée totale:

60 mois

Contexte:

Le projet MedMPAnet fait partie du projet FEM MedPartnership,  « Partenariat Stratégique pour le Grand Ecosystème Marin de la Méditerranée » piloté par le PNUE/PAM. L’objectif de ce projet est de faire évoluer les réformes institutionnelles et légales et d’obtenir les investissements nécessaires pour répondre aux priorités de conservation de la biodiversité marine et côtière en Méditerranée.

Le projet MedPartnership inclut 4 composantes : composante 1:« Approches intégrées de la mise en œuvre des Programmes d'Action Stratégiques (PAS) et des Programmes d'Action Nationaux (PAN): Gestion Integrée de la Zone Cotière (GIZC), GIRE et gestion des aquifères côtiers», composante 2: «Pollution due à des activités situées à terre, y compris les polluants organiques persistants: mise en œuvre du PAS MED et des PAN correspondants », composante 3: «Conservation de la Diversité Biologique: mise en oeuvre du PASBIO et des Plans d’Actions Nationaux relatifs » et la composante 4: « Stratégies de coordination, réplication et communication, gestion et suivi-évaluation du projet».

La composante 3 traite en particulier du déclin de la biodiversité et de la pêche en Méditerranée et s'articule encore en 2 sous composantes : la sous composante 3.1: « Conservation de la diversité côtière et marine par le développement d’un réseau d’AMP méditerranéennes » et la sous composante 3.2: « développement de l’utilisation durable de ressources de la pêche par la mise en œuvre d’une approche de gestion éco-systémique ».

La composante 3.1 est mise en œuvre avec deux projets complémentaires, le projet MedMPAnet piloté par le CAR/ASP et le projet MedPAN Sud piloté par le WWF Méditerranée.

Brochure_du_projet
Objectifs:

L’objectif du projet consiste à « améliorer la conservation efficace des caractéristiques importantes, de la biodiversité côtière et marine, au plan régional, grâce à la création d’un réseau cohérent d’Aires Marines Protégées (AMP) au plan écologique dans la région méditerranéenne », comme prescrit par le Protocole de la Convention de Barcelone relatif aux Aires Spécialement Protégées et à la Diversité Biologique en Méditerranée (Protocole ASP/DB). Cela élargira efficacement le réseau existant de gestionnaires d’AMP en Méditerranée - MedPAN pour inclure le reste de la Méditerranée et aider les pays partenaires à mettre en œuvre les éléments du Programme d’Action Stratégique pour la Conservation de la Diversité Biologique (PAS BIO) en région Méditerranée, placés en priorité au moyen d’une série d’activités de facilitation et d’appui au niveau national, sous-régional et régional.

Pays bénéficiaires:

12 pays riverains méditerranéens : Albanie, Algérie, Bosnie Herzégovine, Croatie, Egypte, Liban, Libye, Maroc, Monténégro, Syrie, Tunisie et Turquie. Il est également prévu d’inclure l’Autorité palestinienne

Groupe(s) cible(s):

Gestionnaires, praticiens et autorités compétentes d’AMP dans les pays concernés par le Projet.

Principales activités:

Une batterie d’activités sera mise en œuvre autour de 4 grandes catégories:

  • Projets pilotes sur la création d’AMP, l’analyse et les mécanismes de durabilité financière en Albanie, Croatie, Libye, Tunisie et Monténégro,
  • L’établissement des activités prioritaires pour créer des AMP, l’identification des parties prenantes et deses partenariats requis, et la caractérisation des sites marins susceptibles de devenir des AMP,
  • L’échange d’expériences et le renforcement des capacités pour améliorer la gestion des AMP existantes ou futures,
  • La communication sur les résultats et les réalisations du projet et la sensibilisation du public.
Résultats escomptés:
  • Mise en œuvre de certaines actions désignées comme prioritaires par le projet PASBIO.
  • Les AMP existantes et envisagées se grouperont pour faire partie d’un réseau cohérent et équilibré sur le plan géographique qui existe tant au niveau institutionnel qu’au niveau écologique.
  • Représentation plus grande des habitats côtiers et marins vulnérables et critiques en Méditerranée bénéficiant d’une protection légale.
  • Amélioration des outils et de la capacité de gestion de sites méditerranéens de biodiversité côtière et marine reconnue.
  • Mécanismes de coordination, contrôle, évaluation et soutien permanents pour la conservation de la biodiversité marine régionale.
  • Démarches innovatrices pour le financement d’initiatives de conservation de la biodiversité marine existantes et futures importantes au niveau régional.

Pour de plus amples informations sur le projet MedMPAnet, contactez Mlle. Souha EL ASMI:
souha.asmi@rac-spa.org

ou vistez le site web MedMPAnet