. .

Le projet IMAP-MPA

Vers le bon état écologique de la mer Méditerranée à travers
un réseau d'aires marines protégées écologiquement
représentatives, bien gérées et surveillées

 

Titre:

Vers le bon état écologique de la mer Méditerranée et des côtes méditerranéennes à travers un réseau d'aires marines protégées écologiquement représentatives, bien gérées et surveillées

Durée totale:

42 mois (août 2019 - février 2023)

Contexte:

Le projet IMAP-MPA s'appuie sur les résultats et les réalisations du projet EcAp-Med II "Mise en œuvre de l'approche écosystémique en Méditerranée, conformément à la directive-cadre "Stratégie pour le milieu marin" de l'Union européenne" qui comprend le développement de programmes nationaux de surveillance suivant les critères du Programme de surveillance et d'évaluation intégrés (Integrated Monitoring and Assessment Programme of the Mediterranean, IMAP), et du projet MedMPA Network "Vers un réseau complet et cohérent d'aires marines protégées bien gérées en Méditerranée" qui consistait à développer un réseau méditerranéen d'aires marines et côtières protégées (AMP) à travers l'appui pour la création et la gestion des AMP.

Le projet IMAP-MPA contribue par ailleurs à la mise en œuvre de la Convention de Barcelone et de son Protocole relatif aux Aires spécialement protégées et à la diversité biologique en Méditerranée (Protocole ASP/DB).

Objectif:

L'objectif général de ce projet est de contribuer à la réalisation du Bon état écologique (BEE) de la mer Méditerranée et de ses côtes en appuyant le processus de l'Approche écosystémique (EcAp) et son intégration dans la gestion des AMP et le développement durable. Ceci sera réalisé par la surveillance et l'évaluation des indicateurs communs de l'IMAP dans des AMP et des zones sous pression, de manière comparative et intégrée.

Le projet vise également à renforcer la gestion des AMP par la mise en œuvre coordonnée de la feuille de route de la Convention de Barcelone pour un réseau complet et cohérent d'AMP bien gérées afin d'atteindre l'objectif 11 d'Aichi en Méditerranée, ainsi qu'à renforcer l'intégration de l'IMAP dans ce processus.

Activités:

Principales activités du SPA/RAC dans ce projet :

  • Identification approfondie au niveau national des capacités requises pour mettre en œuvre l'IMAP et fournir des données fiables et de qualité pour le MED QSR 2023.
  • Renforcement des capacités et échange des meilleures pratiques au niveau national, sous-régional et régional à travers des sessions de formation et des réunions spécifiques.
  • Surveillance intégrée/conjointe dans les AMP et les zones sous pression, effectuée dans les sites pilotes identifiés, pour les indicateurs communs convenus.
  • Soutien à l'élaboration d'une stratégie de réseau national d’AMP pour la côte méditerranéenne en Égypte.
  • Organisation du Forum 2020 des aires marines protégées en Méditerranée pour préparer le processus de l'agenda des AMP de l’après 2020 en Méditerranée.
  • L'élaboration d'un document stratégique sur les AMP et d'autres mesures efficaces de conservation par zone en Méditerranée, conformément au cadre mondial de la biodiversité de l’après 2020 de la CDB, par le biais d'un processus participatif.
  • L'élaboration de plans de gestion des AMP et appui de leur mise en œuvre.
  • Amélioration de la gestion des AMP par le renforcement des capacités et le lancement de la mise en œuvre des plans de gestion.
Portée géographique et pays concernés :

Parties contractantes à la Convention de Barcelone, avec un focus sur les pays du sud de la Méditerranée (Algérie, Égypte, Israël, Liban, Libye, Maroc et Tunisie).

La Jordanie et la Palestine, qui ne sont pas Parties Contractantes à la Convention de Barcelone, participeront à des activités d'échange de bonnes pratiques et/ou de renforcement des capacités régionales.

Groupes cibles :

Les gestionnaires des AMP, les praticiens, les autorités et parties prenantes concernées dans les pays bénéficiaires du projet.

Partenaires:

Le projet IMAP-MPA est coordonné par le secrétariat du PNUE/PAM et mis en œuvre par le Programme d'évaluation et de maitrise de la pollution marine dans la région méditerranéenne (MED POL), le Centre d'activités régionales pour les aires spécialement protégées (SPA/RAC), en coopération avec le Centre d'activités régionales du Programme d'actions prioritaires (CAR/PAP) pour les aspects liés à l'hydrographie et le Centre d'activités régionales pour l'information et la communication (CAR/INFO) pour les données.

MEDPOL

Le projet IMAP-MPA est financé par l'Union européenne (la Direction générale du voisinage et des négociations d'élargissement (DG NEAR) et Green MED III : ENI South regional environment and water programme 2018-2022 financial instrument).

 

Pour plus d'informations sur le projet IMAP-MPA, veuillez contacter

Atef LIMAM
MPA officer - IMAP-MPA project
atef.limam@spa-rac.org

Mehdi AÎSSI
IMAP officer - IMAP-MPA project
mehdi.aissi@spa-rac.org

Asma KHERIJI
MPA associate officer - IMAP-MPA project
asma.kheriji@spa-rac.org

Asma YAHYAOUI
IMAP associate officer - IMAP-MPA project
asma.yahyaoui@spa-rac.org

 

Photo Credits: © SPA/RAC